Plus puissante et plus efficace que jamais en termes de gestion de l’énergie : l’Audi R18

Plus puissante et plus efficace que jamais en termes de gestion de l’énergie : l’Audi R18

Une nouvelle voiture de course hybride pour l’édition 2016 des 24 Heures du Mans

Mardi 1 décembre 2015

  • Équipes inchangées en DTM
  • La nouvelle voiture de sport Audi R8 LMS GT3 fortement demandée

Audi abordera la saison de compétition 2016 armée de la voiture de course la plus puissante et à l’efficacité énergétique la plus marquée jamais construite à ce jour par la marque aux quatre anneaux. La nouvelle Audi R18 a été présentée en première mondiale samedi passé dans le cadre de l’Audi Sport Finale, qui s’est déroulée à l’Audi Training Center de Munich. Pour le DTM, Audi mise sur la continuité en y alignant des équipes inchangées. En GT Sport, la nouvelle Audi R8 LMS entamera sa première saison complète. En ce qui concerne l’Audi Sport TT Cup 2016, 125 pilotes briguent l’une des 20 places disponibles.

Audi Sport a procédé à une refonte fondamentale de l’Audi R18 pour la saison 2016. La voiture de course LMP1, qui prendra le départ des 24 Heures du Mans et sera engagée dans le championnat du monde d’endurance (WEC) de la FIA, bénéficie d’un aérodynamisme innovant, incarne l’étape suivante en matière de construction allégée et dispose d’un système hybride avec des batteries lithium-ion et un moteur TDI optimisé en termes d’efficacité énergétique.

« Avec notre nouvelle Audi R18, nous montrons clairement qu’Audi continue “pied au plancher” en compétition. Au Mans, ce sera tout à fait délibérément avec le TDI, la technologie automobile axée sur l’efficacité énergétique qui rencontre le plus de succès au monde », a déclaré Wolfgang Ullrich, le patron d’Audi Sport.

Dans le cadre de l’édition 2016 du championnat du monde d’endurance (WEC) de la FIA, dont le coup d’envoi sera donné le 17 avril à Silverstone, l’Audi Sport Team Joest alignera deux nouvelles Audi R18. Afin de rentabiliser au maximum les dépenses, Audi et sa sœur Porsche au sein du Groupe se sont mis d’accord pour n’engager respectivement que deux voitures au lieu de trois comme ces dernières années, y compris dans l’épreuve phare du WEC, à savoir les 24 Heures du Mans.

En DTM, Audi privilégie la continuité. Les huit pilotes qui ont ramené au total dix victoires à la marque en dix-huit courses sont de nouveau de la partie. Seule différence : Adrien Tambay et Nico Müller se remplacent l’un l’autre dans leur équipe respective. Audi Sport mise sur ce changement pour donner une nouvelle impulsion à la carrière des deux plus jeunes pilotes DTM de la marque. Les huit Audi RS 5 DTM continueront à être engagées par les teams Abt Sportsline, Phoenix et Rosberg, qui défendent les couleurs d’Audi de longue date.

En GT Sport, le développement de la nouvelle Audi R8 LMS est terminé et sa livraison aux clients a déjà commencé. Vu la forte demande, le département Audi Sport customer racing envisage d’augmenter la production planifiée pour 2016. Initialement, il était prévu d’en construire quarante-cinq.

Lors de la saison 2016, des teams privés feront rouler la nouvelle Audi R8 LMS sur quatre continents. Le nouveau modèle fera également ses débuts en 2016 dans le cadre de l’Audi R8 LMS Cup en Asie. Pour Audi, les épreuves les plus marquantes du calendrier compétition-client sont les deux épreuves de 24 heures, sur le Nürburgring et à Spa, les 12 Heures de Bathurst (Australie) et la Coupe du Monde FIA GT à Macao.

Concernant les programmes belges, Audi Import continuera de soutenir le Belgian Audi Club Team WRT, qui, rappelons-le, a mené l’Audi R8 LMS à sa première victoire en endurance dans le cadre des 24 Heures du Nürburgring. Nul doute que 2016 sera une année pleine de défis pour le team, avec en point de mire les Total 24 Hours of Spa, déjà remportées par l’équipe en 2011 et en 2014. Laurens Vanthoor, pilote limbourgeois émérite et associé de longue date du Belgian Audi Club Team WRT, sera sans aucun doute l’un des fers de lance parmi les différents pilotes qui en rejoindront les rangs.

Après une première saison couronnée de succès, l’Audi Sport TT Cup sera de nouveau organisée dans le cadre d’épreuves sélectionnées du DTM. Le nombre de participants permanents passera de 18 à 20. Le choix final des pilotes espoirs se fera à l’issue d’un stage d’évaluation qui se tiendra les 4 et 5 décembre 2016 à Vallelunga (Italie). Au total, quattro GmbH a reçu 125 candidatures en provenance de 36 pays. La saison 2015 avait été marquée par une participation plus qu’appréciable d’Alexis van de Poele, seul représentant belge parmi les 18 pilotes inscrits à toutes les manches.

« Nous sommes fiers de pouvoir représenter la marque Audi également en 2016 à travers un engagement à ce point important en compétition », a poursuivi Wolfgang Ullrich. « La nouvelle Audi R18 représente une évolution importante sur laquelle nous fondons de gros espoirs pour Le Mans et le championnat du monde d’endurance. En DTM, nous disposions déjà de la voiture la plus redoutable en 2015. Nous comptons nous appuyer sur cet acquis. Et la forte demande pour la nouvelle Audi R8 LMS nous réjouit autant que l’intérêt des nombreux jeunes talents pour l’Audi Sport TT Cup. »