De la bouteille au tissu : le revêtement de siège fabriqué à base de PET

De la bouteille au tissu : le revêtement de siège fabriqué à base de PET

Nouvelle Audi A3 au concept d'intérieur durable

  • Jusqu'à 45 bouteilles PET d'une capacité de 1,5 litre utilisées par système de siège
  • De nombreux composants supplémentaires fabriqués à partir de matières premières secondaires

 L'industrie de la mode produit des bijoux, des vêtements et des sacs à partir de bouteilles en polyéthylène téréphtalate ou PET. De plus en plus de meubles sont fabriqués à partir de déchets tels que des morceaux de papier, des bouteilles en plastique et des copeaux de bois. Pour la première fois, Audi propose sur la nouvelle A3 un revêtement de siège en matériaux recyclés.

La durabilité est un pilier central de la stratégie d'entreprise d'Audi. Cela vaut tant pour la technologie que pour les processus de production. La garniture des sièges en matières premières secondaires est utilisée pour la première fois dans la quatrième génération de l'Audi A3. Jusqu'à 89 % du textile utilisé est constitué de bouteilles PET recyclées, qui sont transformées en fils selon un processus complexe. Il en résulte des tissus qui garantissent les mêmes normes de qualité en termes d'apparence et de toucher que les tissus de garniture classiques.

Transformer l'ancien en nouveau

Quand les bouteilles jetables arrivent à l'usine de recyclage, elles sont triées par couleur, taille et qualité. Les matières étrangères, telles que les bouchons, sont séparées. Un moulin écrase ensuite les bouteilles en galets qui sont lavés, séchés et fondus. Des buses forment des brins de plastique continus. Une fois qu'ils ont séché, une machine les coupe en petits morceaux. Il en résulte des granulés, également connus sous le nom de recyclats, qui subissent une extrusion pour créer des fils. Enroulés sur des bobines, ceux-ci sont utilisés au stade final pour fabriquer des matériaux. 

Plus de 100 bouteilles PET dans une seule A3

Au total, jusqu'à 45 bouteilles PET d'une capacité de 1,5 litre sont utilisées par système siège. En plus de cela, 62 bouteilles PET supplémentaires ont été recyclées pour créer les tapis de la nouvelle Audi A3. À bord, d'autres parties sont également de plus en plus constituées de matières premières secondaires. C’est le cas par exemple des matériaux isolants et des absorbeurs, de la garniture des panneaux latéraux du coffre à bagages, du plancher de chargement et des tapis. L'objectif est clair : le pourcentage de matériaux recyclés dans la flotte d’Audi devrait considérablement augmenter dans les années à venir. Dans la foulée, la marque haut de gamme continuera d'offrir à ses clients des produits avec le haut niveau de qualité auquel ils sont habitués.

À ce jour, le revêtement des sièges n'est pas encore entièrement réalisé en matériaux recyclables. « Réaliser la couche inférieure de matériau tissé, qui est reliée au matériau supérieur avec de l'adhésif, en matériaux recyclés reste un défi. Nous essayons de trouver une solution pour la remplacer par du polyester recyclable », explique Ute Grönheim, responsable du développement des matériaux dans la division textile d'Audi. « Notre objectif est de fabriquer la garniture de siège entièrement à partir de matériaux non mélangés afin qu'elle puisse être recyclée à nouveau. Nous n'en sommes plus très loin. » À long terme, toutes les garnitures de siège de toutes les séries de modèles seront en matériaux recyclés. 

Une offre de trois revêtements recyclés

Il existe trois variantes de matériaux différents pour l'Audi A3. Ceux-ci intègrent jusqu'à 89 % de matières recyclées. L'un d'eux est le matériau gris acier Torsion proposé avec des coutures contrastantes jaunes pour créer une accroche visuelle. Le matériau Puls est également proposé. Sur la finition S Line, il combine le noir et l’argenté et est accentué par des surpiqûres contrastantes gris roche. Prochainement, il sera proposé en noir et rouge avec des surpiqûres contrastantes. Dans cette ligne d'équipement, ces modèles constituent l'offre de base et peuvent être combinés avec des soutiens latéraux en cuir synthétique.

 

Story image

Audi A3: 89 % du textile "Torsion" est constitué de bouteilles PET recyclées

 

Sofie Luyckx PR Manager Audi Belgium, D'Ieteren - Audi Import
David Kervyn PR Coordinator Audi Belgium, D'Ieteren - Audi Import
Het persbericht in PDF kan u hier downloaden A20-06N - A3 seat upholstery (2p).pdf - 61 KB Het persbericht in Word kan u hier downloaden A20-06N - A3 seat upholstery.docx - 70 KB Télécharger le communiqué de presse en format PDF A20-06F - A3 seat upholstery (2p).pdf - 108 KB Télécharger le communiqué de presse en format WORD A20-06F - A3 seat upholstery.docx - 71 KB

 

 

 

A propos de Audi Belgium

Press room Audi Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

D'Ieteren s.a. :

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Automotive distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.

  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.

  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.

  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy

Audi Belgium
Industriepark Guldendelle
Arthur De Coninckstraat 3
3070 Kortenberg