Hommage à la R8 LMS et ses succès : l’Audi R8 green hell

Hommage à la R8 LMS et ses succès : l’Audi R8 green hell

La voiture de course a remporté cinq fois les 24 Heures du Nürburgring depuis 2012

  • Cette édition spéciale rend hommage aux légendaires victoires sur l’« enfer vert »
  • Peinture Tioman Green, intérieur en Alcantara et surpiqûres contrastantes exclusives
  • Moteur V10 atmosphérique de 620 ch, de zéro à 100 km/h en 3,1 secondes

Depuis 2012, l’Audi R8 LMS a remporté cinq victoires aux 24 Heures du Nürburgring, l’« enfer vert », épreuve considérée comme l’une des courses d’endurance les plus difficiles et les plus populaires au monde. En hommage à cette grandiose success story, Audi Sport GmbH présente une édition spéciale limitée de la version routière de la voiture de sport lors de l’édition 2020 de l’épreuve organisée sur le Nürburgring : la R8 green hell (consommation de carburant en l/100 km : 13,0 ; émissions de CO2 en g/km : 299-297).

Le lien étroit entre la routière de sport et la voiture de course est également souligné lors de cette édition des 24 Heures du Nürburgring. La voiture de course, engagée par l’équipe Audi Sport Team Phoenix en catégorie GT3 et portant le numéro 1, est visuellement comparable à la R8 green hell grâce par son « wrapping » vert foncé. Nico Müller/Frank Stippler/Dries Vanthoor/Frédéric Vervisch (CH/D/B/B), qui ont tous remporté la course au moins une fois, sont les quatre pilotes Audi qui se relaieront au volant de la R8 LMS. Frank Stippler, double vainqueur de l’épreuve et qui connaît mieux que quiconque l’« enfer vert », a une relation très spéciale avec la R8. Il a gagné les 24 Heures du Nürburgring au volant d’une GT3 de course en 2019. Stippler a été impliqué dès les débuts des essais de la première génération de l’Audi R8 LMS, dont les premiers tours de piste remontent à 2009. Outre ses compétences de pilote, il a également apporté son expertise en matière d’ingénierie. Depuis lors, il est difficile d’imaginer la mise au point de voitures compétition-client et même de n’importe quel modèle routier sportif sans sa contribution.

 Un look exclusif : wrapping Tioman Green et noir mat

L’Audi R8 green hell est numérotée et limitée à 50 exemplaires pour le monde entier. Les prix pour ce modèle débutent à 232 060 euros en Belgique. Son statut exclusif saute aux yeux dès le premier regard. Fidèle à la devise « enfer vert », l’extérieur se pare de série d’une teinte Tioman Green sombre. Mais en option, les clients peuvent également opter pour les coloris Ibis White, Daytona Grey ou Mythos Black. Le capot avant, les montants A, le toit et l’arrière sont partiellement recouverts d’un film noir mat au look racing. Les portières des voitures des clients arborent le numéro de leur édition en grands chiffres mats transparents, rappelant les numéros de portières des voitures de course. Le logo « GREEN HELL R8 » orne quant à lui de noir brillant les panneaux latéraux et le pare-brise. Le pack matt black styling met en valeur la partie avant, les bas de caisse et le diffuseur, complétés par les panneaux latéraux, les boîtiers de rétroviseurs et l’aile arrière, tous dans le même ton. Les surfaces des jantes de 20 pouces à cinq branches doubles au design dynamique sont également peintes en noir mat. Les détails rouges des jantes complètent ce design spectaculaire.

 À l’intérieur, les passagers sont installés dans des sièges-baquets légers, dont les éléments centraux sont garnis d’Alcantara. Ce même matériau est également utilisé sur la jante du volant, rehaussé de son repère médian rouge, sur la casquette du combiné d’instruments numérique, sur les accoudoirs des portes, les genouillères et l’accoudoir central. Presque toutes ces zones se parent de surpiqûres contrastantes dans un ton bleu-vert Kailash Fern. Le « monoposto » (le grand arc courant le long du cockpit), le combiné d’instruments, les poignées de porte et le haut des panneaux de porte, ainsi que les tapis de sol bordés de leur liseré rouge sont également dotés de coutures contrastantes dans cette teinte. Les tapis de sol sont en outre griffés « GREEN HELL R8 ».

 Des performances exceptionnelles : un moteur V10 atmosphérique de 620 ch

La base de l’édition green hell de l’Audi R8 est la variante coupé de l’Audi R8 V10 performance quattro. Son moteur V10 atmosphérique à la musicalité unique transmet 456 kW (620 ch) (consommation de carburant combinée en l/100 km : 13,0 ; émissions de CO2 combinées en g/km : 299-297*) aux quatre roues via la boîte S tronic à sept rapports. Cette puissance catapulte la voiture de sport hautes performances de 0 à 100 km/h en 3,1 secondes et jusqu’à une vitesse de pointe de 331 km/h. La transmission quattro, qui répartit la puissance entre les essieux de manière variable en fonction des besoins, est spécialement adaptée à l’implantation centrale du moteur. Un différentiel autobloquant mécanique sur l’essieu arrière augmente encore le comportement dynamique et la motricité.

  La structure, présentant une conception Audi Space Frame (ASF), est composée d’aluminium et de polymère renforcé de fibres de carbone (PRFC). Le soubassement de la voiture de sport hautes performances, y compris l’arbre de transmission, est presque entièrement habillé de panneaux lisses. Deux petits diffuseurs situés en partie avant guident l’air au travers des passages de roues, ce qui permet également de refroidir les freins. En amont de l’essieu arrière, les flancs intègrent les prises d’air NACA qui acheminent l’air de refroidissement vers le moteur et la boîte S tronic. Le large diffuseur situé sous l’arrière assure que l’air accéléré retourne à la vitesse ambiante sans provoquer de tourbillonnement excessif. Cet effet d’aspiration permet à l’air de circuler plus harmonieusement, augmentant ainsi la déportance.

Comme sur une voiture de course, des doubles triangles guident les quatre roues, tandis que les disques de frein sont en céramique PRFC. Le système Audi drive select intègre un mode Performance qui permet d’ajuster sur trois niveaux les principaux paramètres du comportement dynamique au coefficient de friction de la route. Le conducteur peut accéder à cette fonction via un bouton satellite intégré au volant.

 Production : transfert de technologie continu

L’Audi R8 green hell est produite dans l’usine Böllinger Höfe, près de l’usine Audi de Neckarsulm. La flexibilité est une grande priorité dans ces installations. En plus des véhicules de série, les travailleurs produisent également l’Audi Space Frame de la R8 LMS de course dans l’atelier de carrosserie. Compte tenu de la complexité des procédures de travail, cela implique un transfert de technologie continu des enseignements du sport automobile, ainsi qu’un niveau de formation élevé.

Une histoire à succès : l’Audi R8 LMS aux 24 Heures du Nürburgring

La version GT3 de l’Audi R8 LMS est entrée dans l’histoire du sport automobile compétition-client et, plus spécifiquement, du Nürburgring dès 2009. Les trois premières années, de 2009 à 2011, le bolide a décroché la victoire en catégorie GT3 des 24 Heures du Nürburgring à chacune de ses participations. En 2012, 2014, 2015, 2017 et 2019, elle s’est hissée au sommet du classement général. Ces résultats font d’Audi le constructeur de GT3 le plus performant sur l’« enfer vert » à cette époque. À ce jour, la voiture de course basée sur le véhicule de production a remporté un total de 13 victoires lors de courses de 24 Heures à Dubaï, Spa, Zolder et sur le Nürburgring. Le modèle s’est montré tout aussi performant dans de nombreuses autres compétitions. En effet, depuis 2009, deux générations de l’Audi R8 LMS ont engrangé 75 titres pilotes et ont décroché 96 autres places de choix en championnats dans le monde entier.

 La famille des voitures de course R8 compte trois membres, le porte-drapeau étant la R8 LMS GT3. La R8 LMS GT4, beaucoup plus proche du modèle de série, s’est alignée auprès de son homologue phare en 2017. Son palmarès compte déjà 18 titres mondiaux. Le modèle d’entrée de gamme en GT a été récemment mis à jour pour la saison 2020. Fin 2019, Audi Sport customer racing a lancé une nouvelle édition sous les lignes de la R8 LMS GT2. La voiture de course haut de gamme de 640 ch s’adresse en particulier aux gentlemen drivers.

 

Télécharger le communiqué de presse en format PDF A20-30F - R8 green hell (3p).pdf - 223 KB Télécharger le communiqué de presse en format Word A20-30F - R8 green hell.docx - 73 KB Het persbericht in PDF-formaat kan u hier downloaden A20-30N - R8 green hell (3p).pdf - 175 KB Het persbericht in Word-formaat kan u hier downloaden A20-30N- R8 green hell.docx - 72 KB
Sofie Luyckx PR Manager Audi Belgium, D'Ieteren - Audi Import
David Kervyn PR Coordinator Audi Belgium, D'Ieteren - Audi Import
A propos de Audi Belgium

Press room Audi Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

D'Ieteren s.a. :

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.

  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.

  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.

  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy

Audi Belgium
Industriepark Guldendelle
Arthur De Coninckstraat 3
3070 Kortenberg