Audi se connecte au réseau des feux tricolores en Europe

Audi se connecte au réseau des feux tricolores en Europe

  • Audi lance la connexion avec les feux tricolores cette année à Ingolstadt
  • Andre Hainzlmaier, responsable du développement Smart City : « Les clients Audi conduiront de manière plus détendue. La circulation sera plus fluide. »
  • La recommandation de vitesse GLOSA augmente la probabilité d’une « onde verte »
Audi introduit le service V2I « Traffic Light Information » en Europe. Dès le mois de juillet, Audi connectera les nouveaux modèles aux feux tricolores à Ingolstadt, en Allemagne ; d’autres villes européennes suivront à partir de 2020. Les voitures auront ainsi plus de chance de rouler en ville en suivant une « onde verte », puisqu’elles indiqueront à leur conducteur la vitesse recommandée pour atteindre le prochain feu au vert. Si cela n’est pas possible dans la vitesse limite autorisée, un compte à rebours s’affiche jusqu’au prochain passage au vert. Conduire en ville sera ainsi moins stressant et plus efficace. Aux États-Unis, les clients Audi utilisent déjà ce service depuis fin 2016. La marque aux quatre anneaux est le premier constructeur au monde à connecter ses modèles de série avec les feux tricolores urbains.

« Les embouteillages en ville sont pénibles. En revanche, nous sommes heureux lorsque nous attrapons une “onde verte”, ce qui, malheureusement, arrive beaucoup trop rarement. Avec la fonction Traffic Light Information (Information sur les feux de signalisation), les conducteurs ont plus de contrôle. Ils conduisent plus efficacement et sont plus détendus, car ils savent qu’ils auront le feu au vert, même si celui-ci est à 250 mètres », explique Andre Hainzlmaier, responsable du développement des applications, des services connectés et Smart City chez Audi. « À l'avenir, les données anonymes de nos voitures vont contribuer à améliorer les changements des feux et à optimiser les flux de circulation dans les villes. »

Aux États-Unis, les clients Audi utilisent la fonction Time-to-Green depuis deux ans : si le conducteur atteint un feu au rouge, un compte à rebours apparaît dans l’Audi virtual cockpit ou l'affichage tête haute et décompte les secondes jusqu’à la prochaine phase verte. Ce service est désormais disponible sur plus de 5 000 carrefours aux États-Unis. Depuis février, Audi propose une autre fonction en Amérique du Nord, dont l’objectif est justement de permettre d’attraper cette fameuse « onde verte ». Cette fonctionnalité, baptisée Green Light Optimized Speed Advisory (GLOSA), indique au conducteur la vitesse idéale pour atteindre le prochain feu au vert.

Les fonctions Time-to-Green et GLOSA seront activées dans certains modèles Audi à Ingolstadt, pour commencer. Tous les modèles Audi e-tron ainsi que les A4, A6, A7, A8, Q3, Q7 et Q8 qui seront produits à partir de la mi-juillet (année modèle 2020) sont concernés. Pour bénéficier de ce service, la voiture doit être équipée du pack Audi connect Navigation & Infotainment et de la reconnaissance des panneaux de signalisation par caméra disponible en option.

« L’introduction en série de ce service pose des défis bien plus importants ici qu’aux États-Unis, où les systèmes de feux tricolores urbains ont été planifiés de manière uniforme sur une vaste zone. En Europe, en revanche, l’infrastructure de transport s’est développée de manière plus locale et décentralisée, et avec une grande variété de technologies de gestion de la circulation », explique Andre Hainzlmaier. « La rapidité avec laquelle d’autres villes se connectent à cette technologie dépend avant tout de la mise en place de normes, d'interfaces de données et de la numérisation des feux tricolores. »

À long terme, la circulation en ville tirera profit de cette technologie. Par exemple, si les voitures envoient des données anonymes à la ville, les feux tricolores pourront fonctionner de manière plus flexible. Tout conducteur connaît la situation suivante : le soir, il attend à un feu rouge et pourtant, aucune voiture n’est présente à l’horizon. Des feux tricolores connectés en réseau pourraient réagir en fonction de la demande. Les conducteurs de véhicules d’autres marques pourront également bénéficier des travaux de développement menés par Audi à travers la technologie Traffic Light Information, ce qui est une bonne nouvelle pour les villes qui pourront utiliser les données anonymes des véhicules pour gérer le trafic plus efficacement.

À l'avenir, les technologies V2I telles que le système Trafic Light Information faciliteront la conduite automatisée. « La ville est l’un des environnements les plus complexes pour une voiture autonome. Néanmoins, le véhicule doit pouvoir gérer la situation, même sous la pluie ou la neige. L’échange de données avec l’infrastructure de transport peut être très pertinent ici », conclut Andre Hainzlmaier.

Contactez-nous
Sofie Luyckx PR Manager Audi Belgium, D'Ieteren - Audi Import
David Kervyn PR Coordinator Audi Belgium, D'Ieteren - Audi Import
Sofie Luyckx PR Manager Audi Belgium, D'Ieteren - Audi Import
David Kervyn PR Coordinator Audi Belgium, D'Ieteren - Audi Import
A propos de Audi Belgium

Press room Audi Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

D'Ieteren s.a. :

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

  • D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,4 milliards d’euros et 113,0 millions d’euros en 2018.
  • Belron (détenu à 54,10 %) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 35 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Elle a également étendu ses services aux marchés de la réparation et du remplacement automobiles et en cas de dommage immobilier. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,8 milliards EUR et 225,7 millions EUR en 2018.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 174,1 millions d’euros et 28,6 millions d’euros en 2018.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy

Audi Belgium
Industriepark Guldendelle
Arthur De Coninckstraat 3
3070 Kortenberg