DÉVELOPPEMENT DE L'UNITÉ DE PUISSANCE AUDI POUR LA FORMULE 1 : « ÉTAPES IMPORTANTES ET OBJECTIFS ATTEINTS »

DÉVELOPPEMENT DE L'UNITÉ DE PUISSANCE AUDI POUR LA FORMULE 1 : « ÉTAPES IMPORTANTES ET OBJECTIFS ATTEINTS »

  • Adam Baker, CEO d'Audi Formula Racing GmbH, et Stefan Dreyer, CTO, dans une interview croisée
  • L'unité de puissance F1, la « Power Unit », complète tourne sur le banc d'essai et a déjà parcouru des distances de course simulées
  • Développement sur le site de Neubourg avec 22 bancs d'essai ultramodernes

Le travail sur l'unité de puissance pour l'entrée en Formule 1 d'Audi est en cours depuis plus de deux ans. La société Audi Formula Racing GmbH (AFR), spécialement créée à Neubourg-sur-le-Danube, est responsable du développement de l'entraînement hybride pour la F1 (« Power Unit ») et a achevé avec succès la phase de mise au point. Avec les installations de Hinwil, l'équipe de Neubourg formera la future équipe d'usine avec laquelle Audi concourra dans la catégorie reine en 2026. L'Audi F1 Power Unit Made in Germany fait de grands progrès à huis clos. Adam Baker, CEO d'AFR, et Stefan Dreyer, CTO d'AFR, donnent un aperçu de la situation actuelle.

Le développement de l'Audi Power Unit pour la Formule 1 est en cours sur le site de Neubourg depuis le printemps 2022. Quels sont les résultats obtenus jusqu'à présent ?

Baker : Après seulement deux ans, notre Power Unit, composée d'un moteur à combustion, d'un moteur électrique, d'une batterie et d'une électronique de commande, tourne de manière dynamique sur les bancs d'essai. L'assemblage réussi des différents composants en une seule unité est le résultat d'un travail acharné et d'un excellent travail d'équipe. L'Audi Power Unit a déjà parcouru des distances de course simulées sur le banc d'essai. Nous avons rassemblé beaucoup de temps d'essai avec les composants individuels en 2023 et nous avons pu intégrer l'expérience acquise dans les étapes de construction suivantes en parallèle. Des étapes et des objectifs importants ont été atteints, ce qui donne à toute l'équipe un bon sentiment.

Dreyer : Nous avons mis en œuvre une modernisation et une expansion très ambitieuses de nos installations d'essai. Aujourd'hui, nous disposons de 22 bancs d'essai ultramodernes sur le site. Nos nouveaux outils de développement sont à la pointe de la technologie et nous ont permis de générer une excellente courbe d'apprentissage. En effectuant des essais sur le banc d'essai dans des conditions de course simulées, nous obtenons des informations importantes dans cette phase du projet. Après avoir parcouru avec succès des distances de course avec l'unité de puissance, nous ferons bientôt de même avec l'ensemble du système d'entraînement, c'est-à-dire la combinaison de l'unité de puissance et de la transmission. Parallèlement, nous mettons les bouchées doubles en matière de développement des performances afin d'atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés.

Sur quels circuits l'Audi Power Unit a-t-elle déjà roulé ?

Dreyer : Nous faisons fonctionner l'unité de puissance sur le banc d'essai avec différentes configurations du calendrier actuel de la F1, en fonction de l'objectif de l’essai. Par exemple, le tracé de Las Vegas est intéressant pour notre équipe de développement en matière de gestion globale de l'énergie. Plusieurs virages rapides et lents alternés et près de deux kilomètres de conduite en ligne droite à pleine charge sur le Las Vegas Strip constituent l'environnement de développement idéal pour la mise au point du moteur à combustion et des composants du système de récupération d'énergie (ERS).

Baker : Entendre l'Audi Power Unit en simulation aujourd'hui sur des circuits comme Spielberg, Singapour ou Las Vegas ne donne pas seulement la chair de poule à toutes les personnes impliquées, mais nous donne aussi le sentiment d'avoir fait un grand pas en avant vers notre première course en 2026.

Comment la division développement s'est-elle préparée à ce projet ambitieux ?

Dreyer : Il était particulièrement important d'établir une large base dans tous les domaines, de créer une bonne fondation pour le développement des composants individuels – moteur à combustion, moteur électrique, batterie, électronique de commande, logiciel – et de les coordonner entre eux à un stade précoce. L'expérience que nous avons acquise dans le cadre de projets antérieurs dans le domaine du sport automobile avec la technologie à haute tension, Le Mans, la Formule E, mais aussi dans le cadre du projet actuel du Dakar, nous a beaucoup aidés. Nous avons déjà prouvé par le passé que nous pouvions développer des groupes motopropulseurs conventionnels, à hybridation et purement électriques. Néanmoins, le défi de la Formule 1 est complètement différent en ce qui concerne la technologie de pointe et la concurrence. Cela s'applique également à nos partenaires et fournisseurs ; nous constatons un engagement très fort de la part de toutes les parties.

Même si la construction à Neubourg est terminée, l'intensité augmente-t-elle encore ?

Baker : Depuis le début du projet au printemps 2022, des étapes importantes ont été franchies presque chaque mois, par exemple le début de la construction de notre extension d'infrastructure, le début des essais pour le monocylindre, le premier passage au banc d'essai du moteur électrique et du moteur V6 et les premières distances de course avec l'unité de puissance complète. Le fait que toute notre équipe puisse se concentrer sur le développement de l'unité de puissance pour 2026 est un avantage pour Audi. D'ici à 2026, il s'agit d'atteindre nos objectifs de développement en matière de performances globales maximales du véhicule en se concentrant pleinement. Cela restera palpitant jusqu'à la première course et au-delà également, bien sûr.

Dreyer : L'intensité est un bon mot-clé pour le développement de nos performances. Le règlement autorise un total de trois bancs d'essai pour les essais monocylindres, par exemple, qui ne sont pas limités par la FIA en ce qui concerne la durée de fonctionnement. Nous utilisons ce nombre maximum sur le site aussi intensivement que possible pour le développement du processus de combustion pour les moteurs à combustion interne. Jusqu'à présent, nous avons atteint tous les objectifs que nous nous étions fixés en matière de performance et d'efficacité dans cette phase. En outre, notre mise au point de carburant est menée depuis 2022 avec un partenaire de renom qui a de nombreuses années d'expérience en Formule 1. C'est un facteur vraiment décisif pour notre projet, car le nouveau carburant durable pour 2026 aura une importance concurrentielle encore plus grande.

Un plafonnement des coûts a également été mis en place pour le développement de la Power Unit depuis cette année. Comment pouvons-nous imaginer les activités quotidiennes dans le cadre du plafonnement des coûts de la FIA ?

Baker : Comme toutes les autres équipes de Formule 1 et tous les fabricants de groupes motopropulseurs, nous avons dû relever le défi de nous organiser en conséquence. Tout est question d'efficacité et de conformité en matière de coûts. L'un des avantages est que nous avons pu partir d'une feuille blanche, pour ainsi dire, en créant notre propre société, Audi Formula Racing GmbH, pour le projet. Dès le départ, nous avions une vision claire des structures, des systèmes, des processus et de l'état d'esprit adéquat. La thématique financière a un impact direct sur les performances en raison du plafonnement des coûts. Il n'y a jamais eu de lien aussi direct entre l'efficacité opérationnelle et le succès sportif en Formule 1. Le fait que nous puissions opérer à la limite du plafond des coûts dans le développement des unités de puissance nous place au même niveau que nos concurrents.

Dans quelle mesure était-il important de pouvoir s'appuyer sur une infrastructure existante sur le site de Neubourg ?

Dreyer : L'infrastructure créée par Audi pour le sport automobile en 2014 est une très bonne base. Elle nous a permis de commencer le développement de la Power Unit dès 2022. Pour adapter cette infrastructure au cas d'utilisation de la Formule 1, nous avons construit un nouveau bâtiment destiné à accueillir des bancs d'essai supplémentaires, des ateliers et des laboratoires à la pointe de la technologie, parallèlement à nos activités de développement. Tous les nouveaux bancs d'essai sont désormais opérationnels et nous permettent de poursuivre le développement à plein régime.

Pour la première fois depuis quelques années, une unité de puissance de F1 est à nouveau développée en Allemagne. A-t-il été difficile de recruter du personnel pour le site de Neubourg ?

Baker : La proximité de notre société mère Audi à Ingolstadt est un grand avantage pour nous à bien des égards. La région compte de nombreux experts techniques, en particulier pour le développement des composants de groupes motopropulseurs. Les autres fabricants de groupes motopropulseurs de F1 sont basés au Royaume-Uni, en France, en Italie et au Japon. Si vous voulez faire venir des employés de la concurrence, ils doivent généralement déménager dans un autre pays. C'est un défi, mais il n'est pas plus difficile à relever pour nous que pour n'importe qui d'autre. Les gens doivent être prêts à changer non seulement d'employeur, mais aussi de pays. Le fait que nous ayons réussi à recruter des ingénieurs et des techniciens expérimentés de tous les autres fabricants de groupes motopropulseurs montre que notre projet et son emplacement sont attrayants, y compris pour les experts et les talents internationaux. Notre équipe est aujourd'hui très diversifiée, avec des collaborateurs originaires de 23 pays.

Dreyer : Non seulement nous disposons d'une large base internationale, mais nous avons également renforcé nos compétences en sport automobile au sein d'Audi Sport avec une expertise externe en matière de F1. Cela nous a permis d'accélérer considérablement notre courbe d'apprentissage. Tout le monde donne le maximum pour mener à bien le projet et attend avec impatience d'entrer en Formule 1. La motivation est extrêmement élevée et nous sentons un fort esprit d'équipe.

Pouvez-vous nous donner des perspectives ? Quels sont les thèmes sur lesquels Neubourg et Hinwil travaillent déjà ensemble ?

Dreyer : Sur le plan technique, nous travaillons déjà en véritable équipe d'usine sur les deux sites. L'accent est mis sur l'intégration de la Power Unit avec des détails importants tels que la gestion thermique. La boîte de vitesses fait également l'objet d'une étroite collaboration. Nous développons les composants internes à Neubourg, tandis que les pièces structurelles telles que le carter de la boîte de vitesses et l'essieu arrière sont produites à Hinwil. L'essai de l'entraînement complet, composé de l'unité de puissance et de la boîte de vitesses, a ensuite lieu sur notre banc d'essai pour groupe motopropulseur. Cette division est efficace en ce qui concerne la performance et l'expertise.

Baker : Nous avons commencé à travailler avec l'équipe du concept 2026 à Hinwil en janvier 2023. Ce travail est aujourd'hui intensifié par la réglementation actuelle sur les châssis. Notre objectif est clair : exploiter pleinement les avantages et les possibilités d'une équipe d'usine en matière de package et d'intégration de l'unité de puissance.

Olivier Van Hoorebeke PR Manager Audi Belgium, D'Ieteren Automotive

 

A propos de Audi Belgium

Press room Audi Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle. Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée. Les informations relatives aux prix et aux équipements sont données à titre indicatif seulement. Les informations pour le marché belge se retrouvent sur le site:  www.audi.be 

D'Ieteren Group:

Notre mission est de bâtir une famille d’entreprises qui réinventent leur industrie, en recherche d’excellence et d'un impact significatif.

Plus d'informations au sujet du Groupe D'Ieteren:  https://www.dieterengroup.com/...

D'Ieteren :

Moving people forward

D’Ieteren est un acteur clé dans les changements de société liés à votre mobilité. Dans un monde en pleine mutation, nous préparons l’avenir. La mobilité de demain, nous la voulons fluide et durable pour tous.

Depuis 215 ans, D’Ieteren, entreprise familiale et citoyenne s’investit sans cesse dans la recherche et la mise en place de solutions adaptées pour transformer la mobilité de chacun au quotidien.

Plus d'informations au sujet de D'Ieteren Automotive:  https://www.dieteren.be/fr/

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy

© 2021 D'Ieteren Group SA/NV. Tous droits réservés.

Mentions légales : https://www.dieteren.be/media/u4sb35jt/informations-l%C3%A9gales.pdf  

Audi Belgium
Industriepark Guldendelle
Arthur De Coninckstraat 3
3070 Kortenberg