Stephan Winkelmann devient le nouveau CEO de quattro GmbH

Jeudi 3 mars 2016 — Le 15 mars 2016, Stephan Winkelmann (51 ans) deviendra le nouveau CEO de quattro GmbH, une filiale détenue à 100% par AUDI AG qui produit et distribue les modèles R et RS ultra-performants. Il était le président et CEO d’Automobili Lamborghini S.p.A. depuis le 1er janvier 2005. Heinz Hollerweger (62 ans), l’actuel patron de quattro GmbH, fera valoir ses droits à la retraite après quasiment 40 ans passés chez Audi.

CEO de Lamborghini depuis 2005, Stephan Winkelmann a procédé à des investissements stratégiques pour le futur de la marque. Il a réussi à faire de Lamborghini l’un des principaux constructeurs de voitures de sport : en 2015, la marque a atteint un nouveau record avec la livraison de 3.245 voitures. Lamborghini est un pionnier dans le domaine de la construction légère et le développement de technologies innovantes qui recourent à la fibre de carbone.

En mai 2014, Stephan Winkelmann a été fait Chevalier grand-croix de l’ordre du Mérite de la République italienne par le président Giorgio Napolitano pour les services inestimables qu’il a rendus en tant que CEO de l’une des plus prestigieuses entreprises transalpines. Avant de prendre la direction de Lamborghini, en 2005, Stephan Winkelmann était le président du directoire de Fiat Auto en Autriche, Suisse et Allemagne.

Stephan Winkelmann succédera à Heinz Hollerweger (62 ans), qui jouira d’une retraite bien méritée. « Heinz Hollerweger a été l’un des catalyseurs de l’évolution d’Audi vers la mobilité électrique », a déclaré Stefan Knirsch, membre du directoire d’AUDI AG en charge du Développement technique. « Il a contribué de manière décisive à la réussite et à l’expansion de quattro GmbH. » En 2015, la filiale d’Audi a enregistré une hausse de 13% de ses ventes avec plus de 17.000 voitures écoulées.

Heinz Hollerweger a également donné un coup d’accélérateur à la croissance d’Audi Sport via l’organisation de courses automobiles (comme la compétition-client sous le label « Audi Sport customer racing »), le développement des modèles R et RS et l’élargissement de la gamme d’accessoires Audi Sport.

Né en Autriche, Heinz Hollerweger a commencé sa carrière chez Audi en 1977, à Ingolstadt, dans le département Acoustique. Douze ans plus tard, il a déménagé vers le site Audi de Neckarsulm pour y prendre la tête du département Acoustique, avant de retourner à Ingolstadt en 1992 pour y assumer les fonctions de responsable des inspections de véhicules. De 1997 à 2005, il a dirigé le département Physique automobile, puis supervisé tout le développement de véhicules. Cette fonction l’a amené à développer de nombreux concepts qui sont devenus des modèles de série, à l’image de l’Audi Q5 custom, devancière de la très populaire Audi SQ5.

Heinz Hollerweger a par ailleurs coordonné l’ensemble des activités de test du département Développement technique. Durant la période pendant laquelle il a supervisé le développement complet des véhicules, plus de 70 modèles ont été préparés à la production en série.

Heinz Hollerweger a été l’un des catalyseurs de l’évolution d’Audi vers la mobilité électrique. Avec l’Audi R8 e-tron, son équipe a conçu une voiture supersportive électrique sensationnelle pour le Salon de Francfort 2011 : une puissante voiture de sport à propulsion électrique qui était la première voiture d’essai du genre. Ce concept-car a ensuite été développé par quattro GmbH pour devenir un modèle proche de la production en série.

En avril 2014, Heinz Hollerweger a pris la direction de quattro GmbH, où ses responsabilités couvraient l’expansion de la gamme RS et le développement de la nouvelle Audi R8. Outre le « Volant d’Or 2015 » dans la catégorie réservée aux voitures de sport et l’« Auto Trophy 2015 », l’Audi R8 a récolté de nombreux prix pour sa connectivité et est considérée comme la référence dans son segment en la matière. En 2015, quattro GmbH s’est également illustré en sport automobile en remportant avec la R8 LMS toutes les courses de renommée mondiale en GT3.

 

Heinz Hollerweger
Stephan Winkelmann