Le projet « 25th Hour » : ne plus perdre de temps à bord !

Le projet « 25th Hour » : ne plus perdre de temps à bord !

Selon les estimations, un conducteur passe en moyenne 50 minutes par jour derrière son volant. Dans quelques années, ce même volant aura quasiment disparu des véhicules. Voilà pourquoi Audi réfléchit activement à la manière la plus efficace d’occuper les passagers de ses futures voitures autonomes.

Une 25e heure dans la journée : voilà ce dont nous aurions besoin pour éviter de gaspiller 50 minutes tous les jours derrière le volant. Audi en est consciente et souhaite offrir aux passagers de ses voitures un contrôle total sur le temps. La marque s’est donc associée aux experts scientifiques de l’Institut Fraunhofer, situé à Stuttgart, en Allemagne. L’objectif ? Repenser le temps, à travers le projet « 25th Hour ».

3 temps

La première étape consistait à observer le comportement des automobilistes, qu’ils soient à Hambourg, Tokyo ou San Francisco, sur base de deux interrogations : comment se divertissent-ils aujourd’hui à bord et comment profiteraient-ils de leur temps libre dans la voiture du futur ? Pour interpréter ces résultats, Audi a pu compter sur des psychologues, des anthropologues ou encore des experts en mobilité. De là, les équipes de recherche ont établi 3 types d’instant : l’instant de qualité (passer du temps avec les enfants, appeler les amis ou la famille), de production (travailler) et de récupération (lire, surfer sur Internet, ou encore regarder un film). Pour aller encore plus loin dans cette recherche d’optimalisation du temps, Audi a fait appel aux installations et aux experts de l’Institut Fraunhofer.

Simulateur de voiture autonome

Cette fois, tout s’est déroulé dans le même « laboratoire » : un simulateur de voiture autonome. Son habitacle peut être modelé à souhait : vitres teintées ou non, bruits de fond, couleurs changeantes, etc. Ainsi, ce sont 30 personnes nées après 1980 qui ont pris place, l’une après l’autre, à bord du simulateur afin d’y réaliser des tâches nécessitant une certaine concentration. Les recherches ont montré qu’avec une lumière optimale, des vitres teintées et en l’absence de message projeté sur les écrans du véhicule, le passager se sentait détendu et pouvait répondre rapidement aux interrogations. Par contre, dans une situation de conduite plus proche de la réalité, avec une ambiance moins relaxante et de nombreux messages, le cerveau du passager est évidemment bien plus mis à contribution.

À l’avenir, pour offrir une expérience de conduite haut de gamme et donc optimale, « il faudra trouver le bon équilibre. La bonne information devra toucher l’utilisateur au bon moment », indique Melanie Goldmann, responsable de la communication de la culture et des tendances. L’intérieur des voitures autonomes Audi devrait donc être entièrement personnalisable, pour correspondre au profil de chaque utilisateur. 

Contactez-nous
David Kervyn PR Coordinator Audi Belgium, D'Ieteren - Audi Import
Sofie Luyckx PR Manager Audi Belgium, D'Ieteren - Audi Import
David Kervyn PR Coordinator Audi Belgium, D'Ieteren - Audi Import
Sofie Luyckx PR Manager Audi Belgium, D'Ieteren - Audi Import
A propos de Audi Belgium

Press room Audi Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

D'Ieteren s.a. :

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.

  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.

  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.

  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy

Audi Belgium
Industriepark Guldendelle
Arthur De Coninckstraat 3
3070 Kortenberg