Audi e-tron quattro concept : le plaisir de conduire à l’électricité sans le moindre compromis

Audi e-tron quattro concept : le plaisir de conduire à l’électricité sans le moindre compromis

Plus de 500 km d’autonomie permettent un usage quotidien sans restriction

Mardi 15 septembre 2015

  • Un avant-goût de la production en série : l’Audi e-tron quattro concept à entraînement électrique
  • Le mariage de l’aérodynamisme et de solutions créatives en termes de design génère un nouveau concept
 

Un design optimisé en termes d’aérodynamisme, avec à la clé un Cx de 0,25, une propulsion quattro 100% électrique et jusqu’à 370 kW de puissance : Audi présente l’Audi e-tron quattro concept dans le cadre de l’IAA 2015 à Francfort. À travers elle, Audi donne sa vision de l’avenir de l’électromobilité : elle sera sportive, efficace en termes d’exploitation de l’énergie et compatible avec un usage quotidien.

  • Un avant-goût de la production en série : l’Audi e-tron quattro concept à entraînement électrique
  • Plus de 500 km d’autonomie permettent un usage quotidien sans restriction
  • Le mariage de l’aérodynamisme et de solutions créatives en termes de design génère un nouveau concept

 

Un design optimisé en termes d’aérodynamisme, avec à la clé un Cx de 0,25, une propulsion quattro 100% électrique et jusqu’à 370 kW de puissance : Audi présente l’Audi e-tron quattro concept dans le cadre de l’IAA 2015 à Francfort. À travers elle, Audi donne sa vision de l’avenir de l’électromobilité : elle sera sportive, efficace en termes d’exploitation de l’énergie et compatible avec un usage quotidien.

« Début 2018, Audi présentera un SUV sportif à propulsion 100% électrique dans le segment supérieur. L’étude technique Audi e-tron quattro concept en donne un avant-goût concret », déclare le professeur docteur Ulrich Hackenberg, membre du directoire d’Audi en charge du Développement technique. « Elle combine plaisir de conduite, grande autonomie, design expressif et excellent niveau de confort. »

 

Propulsion électrique

 

Trois moteurs électriques – un sur le train avant et deux sur le train arrière – animent l’Audi e-tron quattro concept. De concert, ils développent 320 kW, jusqu’à 370 kW et plus de 800 Nm étant disponibles brièvement grâce à une fonction « Boost ». Résultat : le 0 à 100 km/h est abattu en 4,6 s. La vitesse de pointe est quant à elle limitée électroniquement à 210 km/h.

 

Un système de gestion intelligent optimise l’interaction des moteurs. Le conducteur décide du mode de régulation de la dynamique de roulage via l’Audi drive select, du programme de conduite « S » ou « D » et de l’intensité de la récupération.

 

En cas de conduite sportive sur des parcours sinueux, le « Torque Control Manager » répartit activement le couple entre les roues arrière. Cette vectorisation du couple garantit un maximum de dynamique et de stabilité.

 

La grande batterie lithium-ion est intégrée au soubassement de l’habitacle, au bénéfice d’une répartition équilibrée des masses sur les trains et d’un centre de gravité bas. La capacité énergétique de la batterie de 95 kW/h est synonyme d’autonomie supérieure à 500 km. Le « Combined Charging System » (CCS) permet sa recharge à des sources de courant continu ou alternatif. Un « plein » de courant continu à une borne avec une puissance de charge de 150 kW ne prend que 50 minutes environ. L’étude peut aussi être rechargée par induction (sans contact) au moyen de la technologie « Audi Wireless Charging ». À cet effet, la voiture utilise un système de stationnement piloté qui la positionne au-dessus de la plaque de recharge. Par ailleurs, un grand toit solaire fournit un complément d’électricité par beau temps.

 

Châssis high-tech

 

Le châssis aussi reflète le caractère high-tech de l’étude. La suspension sport adaptative abaisse la carrosserie aux vitesses plus élevées, réduisant la résistance aérodynamique. La voiture dispose de quatre roues directrices (direction dynamique « all-wheel-steering »). En fonction de la vitesse et des conditions de déplacement, les roues arrière braquent dans le même sens que les roues avant ou contrebraquent, favorisant tantôt la spontanéité du braquage et la stabilité, tantôt la manœuvrabilité.

 

Aérodynamique : le design extérieur

 

Longue de 4,88 m, large de 1,93 m et haute de seulement 1,54 m, l’Audi e-tron quattro concept affiche un Cx de 0,25, une nouvelle valeur record dans le segment des SUV.

 

Le capot avant, les flancs et la partie arrière de la carrosserie sont dotés d’appendices aérodynamiques dont la position, gérée électriquement, redirige le flux d’air à partir de 80 km/h en vue d’améliorer la pénétration dans l’air. Les caméras qui remplacent les rétroviseurs extérieurs y contribuent également.

 

À l’avant, toutes les fonctions d’éclairage principales recourent à la technologie « Matrix Laser ». Dans la partie inférieure des blocs optiques, cinq composants sont à l’origine d’une nouvelle signature lumineuse originale. Chacun combine un corps lumineux à DEL et un élément OLED (diode électroluminescente organique) extrêmement plat. Audi développe la technologie « Matrix OLED » pour la production en série. Des composants OLED sont également utilisés pour les feux arrière.

 

L’habitacle

 

L’intérieur de l’étude peut accueillir confortablement quatre personnes et jusqu’à 615 l de bagages.

 

Tous les écrans font appel à la technologie OLED. Le nouvel Audi virtual cockpit curved OLED est une évolution du combiné d’instruments numériques intégré à la production en série depuis 2014. Sous les instruments 100% virtuels se trouve, à gauche et à droite, un afficheur tactile. Par l’intermédiaire du gauche, le conducteur commande l’éclairage et les systèmes associés à la conduite pilotée. Le droit sert à la gestion des applications média et de la navigation. Le volant, dont les branches sont dotées de surfaces tactiles, fait office de niveau de commande complémentaire.

 

Sous le levier sélecteur de la console centrale, l’on trouve deux afficheurs OLED supplémentaires, pour gérer le statut de fonctionnement de la voiture, la climatisation et les fonctions d’information librement programmables. L’écran courbe intégré à la partie avant des contre-portes sert de rétroviseur numérique.

 

Les occupants arrière peuvent configurer la climatisation et l’infodivertissement pour leur zone respective ou échanger des données avec le conducteur via les écrans OLED de la console centrale. Un module LTE connecte l’Audi e-tron quattro concept à l’Internet.

 

zFAS* : le centre névralgique pour la conduite pilotée

 

L’étude conceptuelle embarque toutes les technologies qu’Audi a développées pour la conduite pilotée : capteurs radar, caméra vidéo, capteurs à ultrasons et un scanneur laser. Les données fournies par ces appareils sont rassemblées dans l’unité de gestion centrale des assistants à la conduite zFAS, logée dans le coffre. Cette unité modélise en temps réel tout l’environnement de la voiture. Ces technologies aussi seront bientôt mûres pour l’intégration dans les véhicules de série.

 

* zentrales Fahrerassistenzsteuergerät.