Audi au 94e Salon de l’Auto de Bruxelles

Audi au 94e Salon de l’Auto de Bruxelles

Un stand placé sous le signe du prestige, de la sportivité et de l’efficacité énergétique

  • Première belge de l’Audi A4 lors d’un Salon
  • Première belge de l’Audi Q7 e-tron quattro
  • Avant-goût des innovations qui nous attendent dans un futur proche avec l’Audi prologue allroad
À l’occasion du Salon de l’Auto de Bruxelles, qui se tiendra du 14 au 24 janvier 2016, Audi présentera au grand public 27 véhicules arborant les quatre anneaux. Les vedettes incontestables seront la nouvelle Audi A4, présente pour la toute première fois sur un Salon, et la nouvelle Audi Q7 e-tron quattro, dont ce sera la première apparition en Belgique. Le concept-car Audi prologue allroad, avec lequel Audi donne un avant-goût des innovations qui nous attendent dans un futur proche en matière de design, d’infodivertissement et de technologie de propulsion, sera également sous les feux des projecteurs pour la première fois en Belgique.

Le stand de la marque aux quatre anneaux comprendra également une zone Audi Sport, où sera notamment exposée l’Audi R8 V10 plus, récemment modernisée, qui fera sa première apparition au Salon de Bruxelles. On pourra aussi y admirer la nouvelle Audi RS 6 Avant performance, la version de 605 ch de la RS 6 et l’Audi SQ5 TDI plus.

Le stand, d’une superficie de 2.052 m2, se trouvera dans le Palais 11 du Heisel.

L’Audi Shop proposera une belle sélection de produits issus des collections Audi, parmi lesquels des modèles réduits, des montres, des vêtements et accessoires, ainsi que des articles « lifestyle ».

Dans le Palais 12, rebaptisé « Tech Hall », les visiteurs pourront vivre une expérience dynamique sur le « Tech Track » et se familiariser avec les technologies d’aujourd’hui et de demain. Audi y fera la démonstration, avec l’Audi R8, de sa technologie laser pour les feux de route. Malgré des dimensions compactes, l’éclairage laser produit, grâce à des diodes laser particulièrement performantes, un faisceau lumineux très puissant qui possède une portée maximale de 600 m.

Les qualités « quattro » de l’Audi Q7 seront, quant à elles, mises en évidence sur la piste 4 x 4 du Palais 12.

Enfin, le stand de l’Association Royale des Gaziers Belges (ARGB), dans le Palais 6, accueillera une Audi A3 Sportback g-tron, l’Audi à propulsion au gaz naturel.

Conditions Salon

Les conditions Salon seront consultables dès le 11 décembre sur le site www.audi.be, où elles seront présentées de manière claire et complète. Tout acheteur potentiel pourra composer pour chaque modèle ses conditions Salon sur la base des offres et packs d’équipements divers, reprenant leur contenu détaillé et les avantages client.

Outre les conditions Salon sur les modèles proprement dits, des avantages seront accordés en relation avec le financement et les contrats WECARE (entretiens et réparations).

En plus de nos conditions Salon, nous proposerons dès le 11 décembre une grande nouveauté à nos clients : 3 ans de garantie avec kilométrage illimité sur chaque Audi.

Audi exclusive

Le stand Audi abritera aussi une zone absolument exclusive, l’Audi exclusive lounge, où se côtoieront l’expression ultime de la personnalisation et la qualité extrême signée Audi.

Chaque voiture arborant le logo « Audi exclusive » a été spécialement personnalisée afin de répondre parfaitement aux goûts du client, qui peut choisir des équipements spécifiques dans la gamme Audi exclusive pour faire de son Audi un exemplaire unique. Tous les équipements Audi exclusive, de l’A1 à l’A8, sans oublier les modèles Q, TT et R8, sont montés à l’usine afin de répondre aux exigences et normes de qualité élevées.

La liste qui recense les teintes de carrosserie, revêtements intérieurs, sortes de cuir, surpiqûres et lisérés, équipements électroniques et équipements de quattro GmbH est constamment enrichie, pour le plus grand bonheur de ceux pour qui la voiture reste un objet de plaisir et d’exclusivité !

Les premières

Le concept-car Audi prologue allroad en première belge

L’Audi prologue, l’Audi prologue Avant et maintenant l’Audi prologue allroad : le nouveau langage stylistique d’Audi est protéiforme, fortement teinté d’émotion et avant-gardiste.

Comme tous les modèles allroad d’Audi, l’Audi prologue allroad ne fait pas dans le compromis. Il y a 15 ans, une nouvelle catégorie automobile voyait le jour avec l’Audi allroad quattro, une voiture qui associait le confort et la dynamique des véhicules du segment supérieur avec une polyvalence maximale et de réelles aptitudes au tout-chemin. Dévoilée en avril dernier au Salon de Shanghai, l’Audi prologue allroad réinterprète les thèmes allroad classiques tout en préfigurant la future orientation stylistique de la marque. Le design de l’Audi prologue allroad accentue l’élégance sportive et le caractère unique du concept allroad.

Vue de profil, l’Audi prologue allroad, longue de 5,13 m, montre la nouvelle interprétation dynamique de la philosophie allroad d’Audi. Une partie avant étirée, une ligne de toit qui retombe rapidement et des montants D très inclinés lui confèrent un profil athlétique tout en soulignant de manière inédite l’élégance et le dynamisme propres au concept allroad.

Les imposants pare-chocs et les passages de roue évasés rendent d’emblée manifestes les talents de baroudeuse de l’Audi prologue allroad. De la même manière, les proportions du véhicule mettent en valeur les roues avant et arrière. Les jantes de 22 pouces à cinq branches sont logées dans des passages de roue fortement élargis.

Chaque détail du concept-car, qui arbore une discrète robe de teinte « Dehua White », met en scène une élégance avant-gardiste.

La partie avant est dominée par une calandre Singleframe basse et large harmonieusement intégrée à l’architecture de la voiture. Ses lamelles transversales en aluminium brossé créent, de par leur apparence, une nouvelle variante du look e-tron. Les phares cunéiformes du concept-car bénéficient de la technologie laser Matrix, une innovation qui permet à Audi de conforter son avance dans le domaine des technologies d’éclairage. Le faisceau est décomposé en une multitude de pixels minuscules qui offrent des possibilités de distribution de la lumière presque illimitées. Les arêtes supérieures et latérales des prises d’air, traversées par la lame aérodynamique du bouclier avant, sont dotées de guides de lumière à DEL qui donnent à l’Audi prologue allroad une nouvelle signature lumineuse e-tron.

La partie arrière de l’Audi prologue allroad est fortement inclinée vers l’avant, rappelant la forme d’un yacht et donnant à la voiture une apparence dynamique même lorsqu’elle est à l’arrêt. Un fin bandeau lumineux relie les feux arrière à DEL, dont les blocs optiques sont réalisés en verre 3D à l’origine d’effets sculpturaux. Le bouclier arrière sportif présente, à ses deux extrémités, des ouvertures horizontales de faible hauteur qui intègrent esthétiquement le système d’échappement dans le design arrière. Ce détail symbolise le concept d’entraînement de l’Audi prologue allroad : l’interaction, synonyme d’efficacité énergétique élevée, d’un moteur à combustion et d’un moteur électrique.

L’architecture de l’habitacle de l’Audi prologue allroad recourt à un concept d’affichage et de commande radicalement nouveau. La partie avant du tableau de bord est conçue sur toute sa largeur comme une surface d’affichage et intègre trois écrans tactiles.

Sur la console du tunnel central, un quatrième écran tactile permet de gérer la climatisation, l’infodivertissement et la saisie de texte. Il se compose essentiellement d’un film à OLED (pour « Organic Light Emitting Diodes », soit des diodes électroluminescentes organiques – DELO en français) fin comme la peau et flexible, et affiche des images extrêmement nettes et contrastées. Au repos, cet écran est intégré à la console centrale, « aplati » et quasiment invisible. Il se redresse au démarrage du moteur. La marque aux quatre anneaux signe une nouvelle innovation majeure avec l’Audi virtual cockpit future, situé dans le champ de vision direct du conducteur : des écrans à haute résolution et trois miroirs génèrent une « scène » virtuelle sur trois niveaux. Grâce à ces différents niveaux, l’information destinée au chauffeur est mieux structurée et plus facilement compréhensible.

Les passagers arrière de l’Audi prologue allroad bénéficient de sièges individuels et d’un écran OLED supplémentaire intégré à la console centrale qu’ils peuvent utiliser pour régler l’ajustement des sièges, la climatisation et l’infodivertissement dans leur zone ou pour échanger des informations avec le conducteur. Lorsque le système audio est actif, un « sound spoiler » émerge de l’habillage des passages de roue arrière et distribue de façon homogène un son de grande qualité dans l’habitacle. Deux tablettes amovibles Audi tablets, qui peuvent être montées au dos des sièges avant, recourent également à la technologie OLED. Elles sont extrêmement fines et légèrement incurvées.

Le concept-car offre à ses occupants un confort « pullmanien » avant même le début du trajet. Le « Butler » (« Majordome »), un logiciel intelligent novateur, les identifie par le biais de leur smartphone et règle les sièges ainsi que la climatisation en fonction de leurs préférences. En matière de musique et de planification d’itinéraire également, le système fait des suggestions qui tiennent compte des préférences de l’utilisateur. Les téléphones portables sont couplés avec l’infodivertissement du véhicule et rechargés par induction grâce à deux systèmes « Easy Slot » logés dans le tunnel de la console centrale.

De grandes zones du tableau de bord, la console du tunnel central et les sièges sont recouverts de cuir naturel « Unicum ». Les perforations très artistiques du bandeau central des sièges évoquent les lamelles de la calandre Singleframe. Un large bandeau d’Alcantara s’étend depuis les panneaux d’habillage des contre-portes jusque dans le coffre, en passant par les accoudoirs.

Le moteur 4.0 TFSI – un V8 à double suralimentation par turbo – et le moteur électrique intégré dans la boîte tiptronic à 8 rapports développent une puissance systémique de 540 kW (734 ch) et un couple systémique de 900 Nm. La transmission intégrale permanente quattro transfère parfaitement au sol la puissance de l’Audi prologue allroad dans toutes les situations.

Le concept-car, qui accélère de 0 à 100 km/h en 3,5 s, se contente en moyenne d’à peine 2,4 l/100 km (selon le cycle NCCE pour véhicules hybrides « plug-in »), à quoi correspondent des émissions de CO2 de 56 g/km. Montée à l’arrière, la batterie lithium-ion a une capacité de 14,1 kWh et permet une autonomie de 54 km en mode exclusivement électrique. Grâce à la technologie AWC (« Audi wireless charging »), que la marque développe pour la production en série, l’Audi prologue allroad peut aussi être chargée par induction.

La nouvelle Audi A4 en première belge au Salon

Les technologies embarquées ont été repensées afin que cette famille de modèles à succès de la marque soit, une fois de plus, la référence dans son segment.

Avec leurs 4,73 m de long et leur empattement de 2,82 m, les nouvelles Audi A4 et A4 Avant sont taillées pour la route. L’horizontalité marquée des lignes à l’avant et à l’arrière souligne la largeur de la voiture. Son design fluide et ses lignes acérées traduisent l’élégance sportive typique de la marque.

Par comparaison avec celles du modèle précédent, les dimensions de la nouvelle A4/A4 Avant ont été revues à la hausse. Dans le même temps, son poids à vide a été réduit de manière significative, cette économie de poids pouvant atteindre 120 kg en fonction de la motorisation.

La nouvelle Audi A4/A4 Avant est proposée avec une vaste gamme de motorisations. La puissance de ces moteurs a augmenté de façon significative et est comprise entre 100 kW (136 ch) et 200 kW (272 ch), tandis que leur consommation moyenne affiche une baisse qui peut atteindre 21%. L’A4 2.0 TDI ultra se contente en moyenne de 3,7 l/100 km, à quoi correspondent des émissions de CO2 de 95 g/km (Avant : 3,8 l/100 km et 99 g/km). Tous les moteurs se caractérisent par une efficacité énergétique élevée, par un développement sportif de la puissance et par une grande harmonie de fonctionnement. Cela vaut tout particulièrement pour les deux 6 cylindres 3.0 TDI.

Les moteurs à essence de la nouvelle Audi A4 présentent une innovation majeure : le 2.0 TFSI ultra de 140 kW (190 ch) bénéficie d’un tout nouveau processus de combustion qui le rend particulièrement efficace sur le plan énergétique. Implanté dans l’A4 Berline, il ne consomme en moyenne que 4,8 l/100 km, à quoi correspondent des émissions de CO2 de 109 g/km (A4 Avant 2.0 TFSI ultra : 5 l/100 km et 114 g/km).

Le coffre de la nouvelle A4 Avant offre une capacité de 505 l, soit la plus élevée du segment des voitures d’exception. Le volume du coffre passe à 1.510 l (chargement jusqu’au toit) lorsqu’on rabat le dossier des sièges arrière. Le couvre-coffre à enrouleur électrique est de série. Un hayon à ouverture et fermeture automatiques commandées par capteur est par ailleurs disponible en option.

Du point de vue technologique, la nouvelle A4 se démarque par l’Audi virtual cockpit (en option), un combiné d’instruments entièrement numérique qui se présente sous la forme d’un écran LCD de 12,3 pouces à résolution élevée. Il affiche les informations essentielles relatives à la conduite au moyen de graphiques d’une netteté impressionnante et très détaillés accompagnés d’effets sophistiqués.

Grâce aux nouveaux trains à cinq bras par roue, qui s’avèrent extrêmement légers, et à la servodirection électromécanique, l’Audi A4 fait un grand bond en avant. Non seulement ils sont à la base du comportement routier dynamique et du confort « pullmanien » de la nouvelle A4, mais en plus, ils contribuent à réduire sa consommation de carburant.

Les nouvelles Audi A4 et A4 Avant imposent de nouvelles références dans leur segment avec de nombreux systèmes d’assistance. L’assistant prédictif d’efficacité énergétique (predictive efficiency assistant) permet au conducteur de réaliser des économies de carburant, l’Audi active lane assist empêche la voiture de dévier involontairement de sa trajectoire et l’adaptive cruise control avec fonction « Stop & Go » et assistance en cas d’embouteillage (traffic-jam assist) se charge automatiquement de diriger, d’accélérer et de freiner le véhicule à des vitesses peu élevées sans que le conducteur n’ait à intervenir. L’une des particularités de cette assistance en cas d’embouteillage est sa stratégie de régulation. Elle prend en considération de multiples paramètres comme les marquages au sol et la fluidité du trafic. D’autres innovations contribuent également fortement à la sécurité du conducteur, comme le système d’aide au stationnement park assist, le rear cross-traffic assist (en cas de marche arrière exécutée à basse vitesse, par exemple pour sortir d’un emplacement de stationnement perpendiculaire à la chaussée, une alarme retentit en cas de détection d’un véhicule qui approche par le côté), l’exit warning system (il prévient à l’approche d’un véhicule ou d’un cycliste lorsqu’on ouvre une portière pour quitter le véhicule), le collision avoidance assist (aide le conducteur à éviter un obstacle par une intervention automatique de la direction) et le turn assist (surveille le trafic en sens contraire lorsqu’on tourne à gauche à faible vitesse et freine automatiquement la voiture en cas de situation critique), ainsi que les systèmes Audi pre sense. Un système de reconnaissance par caméra des panneaux de signalisation est également disponible.

La dotation de série de la nouvelle Audi A4/A4 Avant est encore plus complète que celle de ses devancières. Elle comprend notamment les phares au xénon, le système keyless go, une interface Bluetooth, l’Audi drive select (pour les versions animées par un moteur d’au moins 140 kW/190 ch) et un écran couleur MMI de 7 pouces.

L’Audi Q7 e-tron quattro en première belge

Avec le Q7 e-tron 3.0 TDI quattro, Audi présente le premier véhicule hybride « plug-in » à transmission intégrale au monde et le premier hybride « plug-in » diesel de la marque. Le SUV marie ainsi le meilleur de deux mondes. Sa batterie lithium-ion d’une capacité de 17,3 kWh lui confère une autonomie électrique potentielle de 56 km. Autant de kilomètres qu’il parcourt en silence et sans émissions, sans pour autant traîner en route. Moteur diesel à l’appui, son rayon d’action est porté à pas moins de 1.410 km.

Son potentiel est impressionnant. Il combine un 3.0 TDI qui affiche 190 kW (258 ch) et 600 Nm avec un moteur électrique de 94 kW fort de 350 Nm intégré à la boîte de vitesses tiptronic à 8 rapports. Avec à la clé une puissance systémique de 275 kW (373 ch) et un couple systémique de 700 Nm. De quoi propulser le grand SUV de 0 à 100 km/h en 6 s et lui permettre d’atteindre 225 km/h.

Selon le cycle de mesure de la CEE pour les véhicules hybrides, l’Audi Q7 e-tron quattro ne consomme en moyenne que 1,7 l de diesel aux 100 km (elle peut donc parcourir presque 59 km avec un litre de carburant), à quoi correspondent des émissions de CO2 de moins de 50 g/km. Il s’agit de la meilleure valeur dans ce segment.

Autre caractéristique distinctive, le système de gestion thermique avec pompe à chaleur intégrée monté de série a été développé spécifiquement pour ce modèle. Le système exploite la « chaleur perdue » des composants de la propulsion électrique pour chauffer l’habitacle et pour augmenter l’autonomie en mode électrique. Audi est le premier constructeur automobile à faire bénéficier un véhicule hybride « plug-in » de série de cette technologie.

L’Audi Q7 e-tron quattro impressionne également par le luxe et le confort proposés, ainsi que par la générosité de son habitacle, le plus grand de sa catégorie. Son châssis équilibré, disponible également avec une suspension pneumatique adaptative, combine confort dynamique optimal et maniabilité sportive. Dans son segment, le nouveau SUV se démarque aussi par son système d’affichage et de commande Audi virtual cockpit, ainsi que par son nouveau MMI.

L’Audi RS 6 Avant performance en première belge

« performance » : la nouvelle désignation de modèle d’Audi est dès à présent synonyme de potentiel encore supérieur doublé d’une efficacité énergétique exceptionnelle. La nouvelle Audi RS 6 Avant performance affiche un potentiel plus élevé que jamais. Son moteur 4.0 TFSI développe désormais une puissance de 445 kW (605 ch) et un couple qui culmine à 700 Nm. Caractéristique saillante particulière : le moteur offre une fonction d’« Overboost » qui permet de porter brièvement cette valeur à 750 Nm. L’Audi RS 6 Avant sprinte de 0 à 100 km/h en 3,7 s, soit 0,2 s de mieux que la version RS « de base » dont elle est dérivée. Pour atteindre 200 km/h, il ne lui faut que 12,1 s. Le progrès est ici de 1,4 s. Grâce aux packs « Dynamic » optionnels, il est possible de porter la vitesse de pointe de 250 km/h à 280 km/h, voire 300 km/h. Malgré le gain de 33 kW (45 ch), le V8 biturbo à la sonorité marquée se contente en moyenne de 9,6 l/100 km, à quoi correspondent des émissions de CO2 de 223 g/km.

La force motrice est transférée à la route par l’intermédiaire de la transmission intégrale permanente quattro, qui distribue les couples de manière flexible en fonction des besoins via le différentiel central. La répartition de base est de 40% vers l’avant et de 60% vers l’arrière. Au besoin, une redistribution individuelle de la force motrice entre les quatre roues (« vectorisation du couple ») intervient en sus. Pour une dynamique transversale encore supérieure et davantage de plaisir de conduite, la chaîne cinématique quattro peut être complétée par le différentiel sport optionnel. Ce dernier répartit la force motrice de façon active entre les roues arrière.

La suspension adaptative RS de série, caractérisée par une mise au point sportive, surbaisse de 20 mm la carrosserie de la RS 6 Avant performance. Ce système combine la suspension pneumatique avec un amortissement piloté et tient compte de l’état de la chaussée, du style de conduite et du mode sélectionné dans le système de régulation de la dynamique de roulage Audi drive select. En tant qu’alternative à la suspension adaptative, Audi propose un châssis sport « RS plus » au tarage plus ferme associé au système « Dynamic Ride Control » (DRC). La direction dynamique, avec sa démultiplication variable en continu, figure également au catalogue des options.

De série, les nouveaux modèles RS performance sont campés sur des roues de 21 pouces exclusives en aluminium coulé. Elles sont chaussées de pneus 285/30. Les quatre freins à disque à ventilation interne sont de type « Wave », synonymes de réduction de poids. En option, Audi propose des disques de frein en céramique. Le programme électronique de stabilisation ESC comprend un mode « Sport » et peut être désactivé complètement.

Des détails stylistiques frappants renforcent le caractère superlatif des deux nouvelles venues. Au rang de ceux-ci figurent les pare-chocs au design musclé, dotés de grandes écopes à l’avant et d’un diffuseur impressionnant à l’arrière, la calandre alvéolée noir brillant et les bas de caisse élargis. Extérieurement, les modèles RS performance se démarquent par l’aspect titane mat des éléments rapportés et de la partie inférieure de la grille de calandre, qui arbore la signature « quattro ».

Le SQ5 plus en première belge

Couronnée de succès, l’Audi SQ5 TDI est, dans sa version de base déjà, un SUV doté des performances d’une voiture de sport. La déclinaison « plus » présente une puissance encore accrue. Grâce à une pression d’injection plus élevée, son moteur V6 TDI biturbo tire 250 kW (340 ch) de ses 3 l de cylindrée. Par comparaison avec la puissance du SQ5 TDI, cela représente une hausse de 20 kW (27 ch). Son couple maximal augmente de 50 Nm pour atteindre 700 Nm. Ce puissant SUV à moteur diesel accélère de 0 à 100 km/h en 5,1 s seulement et continue sur sa lancée pour atteindre la vitesse maximale (limitée électroniquement) de 250 km/h. Selon le cycle NCCE, sa consommation moyenne est d’à peine 6,6 l/100 km, à quoi correspondent des émissions de CO2 de 174 g/km.

Comme chaque modèle S d’Audi, le SQ5 TDI transfère sa puissance à la route via une transmission intégrale permanente quattro. Pour la première fois dans la famille Q5, un différentiel sport sur le train arrière répartit activement la force motrice entre les deux roues. Le SUV est campé sur des jantes alu noir brillant de 21 pouces à 5 doubles branches en forme d’étoile d’Audi Sport chaussées de pneus au format 255/40 R21.

Audi a étendu le pack « Shadowlook » de série aux boîtiers de rétroviseur extérieur, aux poignées de porte, au spoiler de toit et au diffuseur. Autre élément de personnalisation de la carrosserie, une double moulure décorative relie les deux paires d’embouts d’échappement. À l’intérieur, la banquette arrière coulissante est synonyme d’un surcroît de modularité et permet au besoin d’augmenter la capacité du coffre. Les accoudoirs des contre-portes sont gainés de cuir. Le revêtement des sièges est en cuir fin Nappa et présente des surpiqûres de fil argenté en losange.

En plus de tout cela, quattro GmbH a conçu pour le SQ5 TDI plus un pack d’équipements spécial baptisé « Audi exclusive selection Bleu Ara » et limité à 100 exemplaires. La carrosserie est peinte dans la teinte exclusive « Bleu Ara » à effet cristal et l’habitacle est doté de sièges sport revêtus de cuir fin Nappa noir. Les surpiqûres contrastantes « Bleu Ara » sur les sièges, le volant, le soufflet du levier sélecteur et les tapis de sol font écho à la couleur de la carrosserie. Les inserts décoratifs à finition « Aluminium/Bois Beaufort noir » parachèvent le concept global.

L’Audi Contact Center

Si un acheteur potentiel souhaite effectuer un essai, l’Audi Contact Center lui en donne la possibilité, pour autant qu’il ait au préalable pris rendez-vous avec le concessionnaire Audi de son choix. Toute l’année durant, les conseillers clientèle de l’Audi Contact Center, situé au numéro 639 de la Leuvensesteenweg à Kortenberg, se tiennent à la disposition de la clientèle six jours sur sept, de 9 h à 18 h. Du jeudi 14 janvier au dimanche 24 janvier 2016 inclus, ce centre d’essais sera même ouvert sans discontinuer. Avec les 20 voitures de son show-room et les 130 voitures de sa flotte-test, il rassemble la presque totalité des coloris et des combinaisons moteur/transmission répartis sur l’ensemble de la gamme de modèles.

Liste des voitures exposées

Stand Audi – Palais 11

Audi S1

Audi A1 Sportback

Audi A3 Sportback

Audi A3 Sportback

Audi A3 Berline

Audi A3 Cabriolet

Audi RS3 Sportback

Audi A4 Berline (première belge au Salon)

Audi A4 Avant (première belge au Salon)

Audi A5 Sportback

Audi A5 Cabriolet

Audi A6 Berline

Audi A6 allroad

Audi A6 Avant

Audi RS 6 Avant performance (première belge)

Audi A7 Sportback

Audi Q3

Audi SQ5 TDI plus (première belge)

Audi Q7

Audi Q7 e-tron quattro (première belge)

Audi TTS Coupé

Audi TT Roadster

Audi R8 Coupé  (première belge au Salon)

Audi prologue allroad (concept-car)

Audi exclusive lounge

A8 L

Rouler au gaz naturel – Palais 6

Audi A3 Sportback g-tron

 

Contactez-nous
Sofie Luyckx Audi PR Officer, D'Ieteren - Audi Import
Sofie Luyckx Audi PR Officer, D'Ieteren - Audi Import
A propos de Audi Belgium

Press room Audi Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

D'Ieteren s.a. :

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

  • D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,4 milliards d’euros et 113,0 millions d’euros en 2018.
  • Belron (détenu à 54,10 %) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 35 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Elle a également étendu ses services aux marchés de la réparation et du remplacement automobiles et en cas de dommage immobilier. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,8 milliards EUR et 225,7 millions EUR en 2018.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 174,1 millions d’euros et 28,6 millions d’euros en 2018.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy

Audi Belgium
Industriepark Guldendelle
Arthur De Coninckstraat 3
3070 Kortenberg